Comment réussir une signalisation de chantier ?

Les risques liés aux travaux en chantier ne peuvent pas être anticipés. Il est toujours conseillé de prendre des dispositions à cet égard. Pour cela, la plupart des professionnels du bâtiment mettent en place une signalisation de chantier. C'est une bonne initiative, mais pour réussir, il faut suivre quelques astuces. Et c'est la raison d'être justement de cet article.

Protéger vos ouvriers grâce à une signalisation temporaire adéquate

Les travaux d'un chantier avancent uniquement grâce aux ouvriers qui mettent toute leur énergie. Ceci dit, en tant que responsable du chantier, vous devez faire en sorte de les préserver des dangers et des incidents qui peuvent survenir en chantier, surtout si ce dernier est placé sur ou abord de la route. A cet effet, il est obligatoire de signaler l'existence de votre chantier et prévenir également les usagers de la route de la présence de vos salariés. Pour faire simple, vous devez faire porter à vos ouvriers un vêtement de signalisation à haute visibilité. Cet équipement sera de couleur fluorescente et couvert d'éléments rétro réfléchissants afin de faciliter la visibilité de son porteur de jour comme de nuit. Si vous recherchez des modèles pour votre équipe, rendez vous ici.

Assurer la surveillance de vos panneaux de signalisation de chantier

Quand vos travaux sont lancés, vous devez vous occuper de la maintenance de votre balisage de chantier. Vérifiez si vos panneaux de travaux sont bien positionnés. Puis, testez si vos feux fonctionnent correctement pour éviter les incidents de nuit. Et enfin, vérifiez vos panneaux s'ils sont bien lisibles, c'est-à dire, ils doivent être propres et faciles à lire de loin, ils doivent être visibles et non cachés par la végétation. Ce sont de simples vérifications mais un oubli de votre part pourra coûter très cher à un de vos salariés.