Comment régler une chaise gamer ?

Après avoir fait le choix et l’achat de votre chaise, cette dernière doit être soigneusement assemblée et installée. Le but étant de permettre un confort optimal. A cet effet, il y a plusieurs étapes pour régler correctement un fauteuil gamer, notamment le niveau d’élévation, de l’appui etc. Vous trouverez ci-dessous comment faire un réglage du fauteuil gamer. 

Réglage du niveau d’élévation 

Connaitre le niveau du fauteuil gamer est très important dans l’optimisation de votre confort. Vous pouvez donc voir ce site pour en savoir davantage.

En effet, pour faire une détermination de l’élévation du siège, vous devez vous mettre dans une posture à permettre que votre genou soit en dessus de cette dernière. L’altitude du fauteuil est réglée par des boutons situés sur le tableau de la chaise, pour permettre d'appuyer sur un seul bouton.

Asseyez-vous avec le dos droit et les pieds sur le sol ou debout avec les coudes sur la table. Cette position doit être naturelle et ne pas solliciter le corps (par exemple, le dos, les épaules, etc.).

Positionnement du fauteuil

Pour régler correctement la position assise du siège gamer, réglez la profondeur de la "glissière" sous le siège à l'aide des roulettes. Une profondeur suffisante est de positionner les doigts entre le siège et l’arrière du genou. 

Vous devez vous asseoir en arrière de votre chaise, pour faire un réglage de l’assise correctement. Par ailleurs, vos pieds doivent être posés sur le sol pour bien gérer la position.

Réglage de l’accotoir 

Si vous voulez faire un réglage de l’appui de votre chaise, vous devez tenir compte de l’angle et de sa hauteur. Tous les sièges ayant une forme différente, la catégorie de l’accotoir sera également différente. Pour ce faire, la partie la plus large de la chaise doit être en contact avec cette dernière. Le bas de votre dos doit soutenir la région lombaire.

En effet, l'angle du dossier doit être ajusté pour permettre à ce que la chaise "serre" les hanches et le dos. Les chaises dotées de mécanismes synchrones suivent les mouvements de la personne, ce qui les rend plus efficaces et plus confortables. Si le fauteuil dispose d'un appui-tête, il est conseillé de le placer au bas du fauteuil pour protéger le cou.